Partages

Du latin

Partage

Dans ses principes fondateurs, In Team fait sienne une dynamique de partage comme support à la qualité de la relation avec ses clients, ses partenaires, ses intervenants et même ses contacts.

Dans cet esprit de transmission et de réciprocité, In Team met à votre disposition, différents documents favorisant cette démarche. De la publication de lettre d’informations, en passant par des supports de réflexions de nos consultants, vous pourraient apprécier la cohérence de notre approche collaborative et vérifier sa profondeur.

Réflexion de consultants

Plan social

Aujourd’hui, selon la loi de modernisation sociale de 1982, ce que l’on entend par plan social est appelé désormais plan ...
Lire La Suite…

Outplacement

L’outplacement individuel ou collectif est majoritairement une mesure souhaitée et souhaitable des plans de sauvegarde des emplois. Elle consiste à ...
Lire La Suite…

TRP 2 – La méthode “Puzzle”

Pour In Team, la méthode puzzle permet de construire un schéma qui a pour but la création du sens, en ...
Lire La Suite…

TRP 3 – Cartographie des relations

Pour in team la cartographie des relations est un outil de résolution de problème favorisant le lâcher prise affectif. Il ...
Lire La Suite…

Témoignages

Aucune publication trouvée.

Labo

Notre «  labo » expérimente et approfondit des réflexions incarnées et pragmatiques sur les grandes questions des ressources humaines au sein des environnements organisationnels (entreprise, administration, association…).

Comment (re)poser la question des ressources humaines dans un contexte de mutation numérique émergent et à la fois en perpétuelle évolution ?

Comment proposer des environnements d’agilité et d’adaptabilité face à des contextes évolutionnaires numériques rapides ?

Comment amener les personnes les plus éloignées vers un niveau accessible de la mutation numérique pour qu’elles puissent rester coopérantes et intégrées ?

L’obligation d’ajustement impacte des variables de tout ordre : pratique managériale, nouvelle organisation, repositionnement de la définition même du salarié (…). Notre sociologie des organisations s’est construite sur des processus et des actions pyramidales aujourd’hui inadaptées et collectivement ressenties, perçues comme des limitations objectivables en parfait décalage au monde qui nous entoure.

Le monde numérique va de pair avec les processus, le mode projet, le co développement. : comment éviter des ruptures fortes source de RPS ?

Le décloisonnement de l’information, les réseaux de transmission de cette dernière, l’universalité des espaces d’interactions poussent l’individu à se définir, se contextualiser dans son environnement professionnel – culturellement lieu de réalisation – en intégrant/investiguant de plus en plus fort son individualité (recherche d’harmonisation entre les sphères professionnelle, personnelle et sociale).

De nouveaux modèles d’entreprises libérées apportent des débuts de réponse qui obligent l’individu à se responsabiliser et accroître son libre-arbitre. Toutefois et paradoxalement, “l’outillage”, les moyens d’appropriation et d’assimilation restent très souvent superficiels et cosmétiques.

L’individu dans son rapport au travail, à son positionnement est propulsé sur ce terrain d’expérimentation dont il n’est très souvent ni partie prenante, ni décisionnaire, ni concerté. Ce qui produit et alimente des mécanismes sous-jacents et à double revers : désorientation, démobilisation et perte de sens.

Dans cette réalité conjoncturelle et multidimensionnelle, la constitution d’un réseau d’acteurs RH nous a semblé essentiel pour engager un espace (une agora) propice aux dialogues, aux réflexions, aux contributions d’experts autour de 4 champs axes : le management des organisations, les ressources humaines, le recrutement, la formation et l’amélioration continue.

A l’intérieur de ces champs interventionnistes – une diversité d’individus – chacun porteur d’un parti pris et d’un engagement pour le “mieux travailler”, le “mieux vivre au travail”.

Un engagement pour interagir de manière concrète sur son écosystème en plaçant l’individu au cœur de son développement.

Notre intention est de soutenir et participer à un système de croissance organique reposant sur des modèles d’entreprises porteuses de responsabilité sociale et en regard des individus acteurs et contributeurs de cette responsabilité.

C’est sur ce terreau fertile que ce laboratoire engage modestement mais ardemment un travail d’alignement entre recherche et actions collaboratives/innovantes pour intégrer et préserver la richesse humaine et intégrale.

Vous souhaitez en savoir plus, contactez-nous.